EBITDA

Sommaire

L’EBITDA est un acronyme anglo-saxon désignant les revenus d'une entreprise avant soustraction des intérêts, impôts (taxes), dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations.

L’EBITDA correspond à l’excédent brut d’exploitation (EBE) issu des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Cet indicateur est utilisé par les analystes financiers dans la mesure où il permet la comparaison d’entreprises sans tenir compte des différences de traitement comptables.

Définition de l'EBITDA

L’EBITDA mesure la création de richesse avant toute charge calculée. C’est l’équivalent de l’excédent brut d’exploitation (EBE).

L’EBITDA / EBE est un indicateur financier figurant dans le tableau des soldes intermédiaires de gestion (SIG). Il représente le flux de trésorerie provenant de l’exploitation et permettant à la fois de développer l’outil de production et de rémunérer les capitaux engagés dans l’entreprise.

Rappel : les SIG permettent d’analyser les différentes composantes du résultat d’une entreprise grâce à plusieurs indicateurs dont la marge commerciale, la valeur ajoutée et l’excédent brut d’exploitation.

EBITDA : mode de calcul

L’EBITDA peut être calculée de 2 façons : à partir du chiffre d’affaires ou à partir du résultat net.

Calcul à partir du chiffre d'affaires

Si on le calcule à partir du chiffre d’affaires, la formule de l’EBITDA est la suivante :

Chiffre d’affaires – achats – autres charges externes – charges de personnel – autres charges = EBITDA

Rappel : selon la définition de l’INSEE, le chiffre d'affaires (CA) correspond à la somme des ventes de marchandises, de produits fabriqués, des prestations de services et des produits des activités annexes réalisées par une entreprise durant un exercice donné. Le CA est calculé hors taxes ; les charges externes regroupent les charges et dépenses engagées par une entreprise autres que salaires, taxes et coûts des ventes ; enfin les charges de personnel (compte 64) ne recouvrent pas que les rémunérations versées au personnel de l’entreprise, mais aussi les charges sociales liées à ces rémunérations.

Calcul à partir du résultat net

Si on le calcule à partir du résultat net, la formule de calcul de l’EBITDA est la suivante :

Résultat net + charges d’intérêts + charges d’impôts + amortissements et provisions = EBITDA

Rappel : le résultat net correspond à la différence entre les produits et les charges de l'exercice (résultat courant avant impôt + résultat exceptionnel – impôt sur les bénéfices – participation des salariés aux fruits de l'expansion) ; les charges d’intérêt (compte 661) correspondent aux sommes qu’une entreprise doit rembourser au titre de son endettement ; enfin, l'amortissement est justifié par l’amoindrissement irréversible de la valeur d'un élément d'actif et les provisions à une charge inscrite au passif de l'exercice en cours, dont l'échéance et le montant ne sont pas arrêtés.

Bon à savoir : les provisions pour dépréciation des créances et des stocks doivent être traduites dans l’EBITDA dans la mesure où elles sont assimilables des pertes de marge.

Portée de l’EBITDA

Un EBITDA positif révèle que l’exploitation d’une société (son cœur de métier) est profitable, ce qui ne garantit pas forcément un résultat net positif, par exemple si la charge des intérêts, impôts et amortissements est trop élevée.

Dans la mesure où il quantifie la rentabilité de l'activité d'une entreprise, l’EBITDA est un indicateur utilisé par les analystes financiers pour comparer les entreprises du même secteur entre elles. Il permet d'obtenir une idée assez précise de la santé financière d’une entreprise et de sa capacité à produire du cash-flow opérationnel (avant impôt).  

Toutefois, s’il donne une image de la rentabilité opérationnelle, l'EBITDA ne tient pas compte du coût de la dette, ni de l'amortissement d’un Goodwill éventuel. C'est donc un indicateur à compléter avec les informations que délivrent les autres SIG.

Rappel : le Goodwill (survaleur) correspond à la différence entre le montant de l'actif figurant au bilan d'une entreprise et la valeur marchande de son capital matériel et immatériel.

Ces pros peuvent vous aider