Résultat financier

Sommaire

Le résultat financier s'obtient en soustrayant les produits des charges financières. C’est l’un des déterminants du résultat imposable. Il révèle l’impact de la politique de financement d'une entreprise sur son compte de résultat.

Si le résultat financier est fortement négatif, c’est généralement parce qu’une entreprise est endettée. S’il est largement positif, c’est souvent parce qu’elle investit peu et profite du produit de ses placements financiers.

Faisons le point sur l'importance du résultat financier, la méthode pour le calculer et ses limites.

Importance du résultat financier

Le compte de résultat d’une entreprise recense l’ensemble des charges et les produits affectant une entreprise durant un exercice. Il permet d’isoler les facteurs qui ont conduit à un résultat ou à une perte.

Le compte de résultat est composé de 3 constituantes : le résultat d’exploitation, le résultat exceptionnel et le résultat financier.

Rappel : le résultat d’exploitation exprime la performance de l’activité de l’entreprise sans tenir compte des facteurs financiers ; le résultat exceptionnel traduit le résultat réalisé par une entreprise en raison d’événements non récurrents.

Le résultat financier est indépendant de l'activité commerciale de l'entreprise. Il fait partie des soldes intermédiaires de gestion (SIG).

Rappel : les SIG permettent d’analyser le résultat de l’entreprise d’un point de vue analytique en le décomposant en plusieurs indicateurs pour parvenir jusqu’au résultat net. 

Résultat financier : calcul

Méthode de calcul

Le résultat net correspond à la différence entre les produits et les charges financières. Pour calculer le résultat financier, il faut réaliser l’inventaire de ces 2 postes.

Les produits financiers concernent :

  • les intérêts de placement ;
  • les cessions de valeurs mobilières de placement ;
  • les reprises de provisions financières;
  • les escomptes obtenus.

 Rappel : les reprises sur provisions sont à inscrire au compte 786. Lorsque la charge effective est inférieure à la provision passée, elle peut être récupérée.

 Les charges principales financières concernent :

  • les intérêts d’emprunt ; 
  • les dotations et provisions financières ;
  • les frais de toute nature et les commissions bancaires;
  • les dotations aux provisions financières ;
  • les escomptes accordés.

Rappel : les entreprises peuvent accorder ou obtenir des escomptes en cas de paiement avant le délai normal de règlement. Côté vendeur, l’escompte constitue une charge financière, côté acheteur, un produit financier.

Une fois le total des produits financiers calculés, il suffit de soustraire le total des charges de même nature pour obtenir le résultat financier.

À noter : la loi du 28 décembre 2018 n° 2018-1317 de finances pour 2019 a créé un nouveau mécanisme de limitation de la déduction des charges financières. À compter du 1er janvier 2019, les charges financières sont déductibles dans la limite de 30 % du montant de l’EBITDA ou de 3 millions d'euros si ce dernier montant est plus élevé (article 212 bis du Code général des impôts).

Exemple

Au chapitre des produits financiers, le compte de résultat d’une entreprise de literie fait apparaître :

  • 2 500 € d’intérêts de placement ;
  • 1 500 € de reprise de provisions financières
  • 4 200 € d’escomptes obtenus.

Au chapitre des charges financières, on trouve :

  • 1 800 € d’intérêts d’emprunt ;
  • 1 500 € de provisions financières ;
  • 2 000 € d’escompte accordés.

Le résultat financier de cette entreprise est donc de :

8 200 € de produits financiers (2 500 + 1 500 + 4 200 €) - 5 300 € de charges financières (1 800 + 1 500 + 2 000 €) = 2 900 €

Limites du résultat financier

Le résultat financier ne représente qu’un faible pourcentage du résultat net d’une entreprise, sauf si celle-ci dispose d’un important volant de trésorerie à placer. Il traduit surtout les effets de la politique de financement choisie par une entreprise.

Un compte financier négatif n’est pas forcément un indicateur négatif puisqu’il peut signifier qu’une entreprise s’est endettée pour financer des investissements d’avenir.

Bon à savoir : c’est surtout le résultat d’exploitation qui constitue le principal moteur d’enrichissement d’une entreprise grâce à l'exploitation habituelle de ses seuls facteurs de production.

Ces pros peuvent vous aider