Analyse financière

Sommaire

L'analyse financière d’une entreprise consiste à tirer des enseignements à partir des documents comptables. Elle s’appuie sur les documents produits par la comptabilité, notamment la liasse fiscale. L'analyse financière consiste à « faire parler les chiffres ». Explications.

Définition de l'analyse financière

L'analyse financière est une technique qui consiste à effectuer des retraitements sur les documents comptables pour mettre en exergue la situation financière de l'entreprise.

La comptabilité établit une liasse fiscale, qui est obligatoire, selon les règles imposées par la loi. Elle permet de déterminer le résultat fiscal sur lequel est calculé l'impôt sur les sociétés.

Bon à savoir : la liasse fiscale d'une entreprise est en quelque sorte sa déclaration de revenus qui permet de calculer son imposition.

À l'inverse, l'analyse financière n'est pas obligatoire, elle ne suit aucune règle imposée par la loi. Elle créé des outils pour mieux visualiser la situation financière d'une entreprise. L'analyse financière organise les éléments comptables pour faire apparaître des problématiques, émettre un avis : le diagnostic financier. C'est pourquoi on peut considérer que l'analyse financière permet de « faire parler les chiffres ».

Les objectifs de l'analyse financière

L'analyse financière a pour principal objectif d'exposer la situation financière d'une entreprise. Elle s'attache particulièrement aux performances économiques, à la rentabilité ou encore à la stabilité financière.

L'analyse financière permet d'émettre un avis, positif ou négatif, sur la santé financière d'une société. Elle est utilisée en interne pour améliorer les performances financières d'une entreprise. Elle peut aussi être utilisée en externe, pour se faire une idée de la situation financière d'un client, d'un fournisseur, d'un concurrent, etc.

Exemple : avant de signer un contrat important avec un client, il est indispensable de réaliser une analyse financière de sa situation pour anticiper ses capacités de paiement.

Analyse financière : outils

L'analyse financière utilise les données fournies par la comptabilité d'une entreprise, notamment la liasse fiscale. La liasse fiscale comprend, pour un exercice comptable, le compte de résultat, le bilan et l'ensemble des annexes obligatoires.

Exemple : le détail des immobilisations, le détail des amortissements, le détails des provisions, la détermination du résultat fiscal, la composition du capital social, etc.

Ces documents sont retraités de différentes façons selon l'objectif suivi.

Bon à savoir : l'analyse financière n'est pas une obligation légale, chaque analyste financier utilise ses propres méthodes.

Les tableaux

Le compte de résultat d'une société permet principalement de composer le tableau des soldes intermédiaires de gestion (TSIG). Ce document fait apparaître la production, la marge commerciale, la valeur ajoutée (VA), l'excédent brut d'exploitation (EBE), la capacité d'autofinancement (CAF), le résultat d'exploitation, le résultat financier, le résultat exceptionnel et le résultat comptable.

Le bilan d'une société peut être retraité sous la forme d'un bilan fonctionnel pour faire apparaître la politique d'investissement de la société, l'exploitation et la trésorerie.

Bon à savoir : d'autres tableaux sont aussi construits par les analystes financiers comme le bilan financier ou encore le tableau de financement.

Les ratios

Les retraitements effectués par les analystes financiers permettent de calculer des ratios qui sont des indicateurs pour la santé financière d'une société.

Exemple : le taux de marge et le taux de marque, le taux d'endettement, le taux de rentabilité, la rentabilité économique, le ratio d'indépendance financière, le taux de rendement financier, le ratio de solvabilité, etc.

Ces pros peuvent vous aider