Excédent net d'exploitation

Sommaire

L’excédent net d’exploitation (ENE) correspond à l'excédent brut d'exploitation (EBE) après déduction des amortissements et des frais financiers. 

Ce chiffre correspond donc au résultat généré par l'activité de l'entreprise, amputé du coût d'amortissement des actifs.

Rappel : l'amortissement comptable consiste à enregistrer dans les comptes de l'entreprise la perte de valeur d’un bien au cours de sa durée de vie, en résultante de son usure ou de son obsolescence. L’amortissement vient en déduction du bénéfice final de l’entreprise.

L’ENE fournit une vision détaillée de la comptabilité d’une entreprise et des effets de sa politique d’investissement.

De l’EBE à l’excédent net d'exploitation

En comptabilité, l'ENE fait partie des soldes intermédiaires de gestion (SIG) qui permettent de comprendre comment se construit le bénéfice d’une entreprise. Il se classe en quatrième position parmi ces SIG, juste après l’EBE.

En effet, l'excédent brut d'exploitation (aussi appelé EBITDA - Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization) est représentatif de la ressource tirée de l'activité principale d'une entreprise après déduction des charges de personnel et des consommations intermédiaires, mais avant l'amortissement.

Pour sa part, l’ENE (aussi appelé EBIT - Earnings Before Interest and Taxes) est obtenu après déduction de l’effort d’investissement opéré par une société. En se résumant, il s’agit de l’EBE dont on soustrait les dotations aux amortissements.

Rappel : la dotation aux amortissements constitue une charge non décaissée. Elle se cumule au résultat net pour estimer la capacité d’autofinancement d’une société.

Calcul de l’excédent net d'exploitation

L’excèdent net d’exploitation correspond à la différence entre les produits et les charges d’exploitation. Il est dit « net », dans la mesure où la consommation de capital fixe d’une entreprise est déduite. L’ENE se calcule en appliquant la formule suivante :

Chiffre d’affaires - achats - charges externes - charges de personnel - dotations aux amortissements = ENE

Rappel : les charges externes correspondent à la totalité des services achetés à l'extérieur (loyers, frais de téléphone, d'électricité, assurances, etc.).

L’ENE peut aussi être calculé indirectement selon la formule suivante :

Résultat net + impôts sur les sociétés +/- profits et charges exceptionnels + charges financières nettes = ENE

Bon à savoir : l’ENE a fait l’objet d’un débat lors de la nouvelle taxe sur les entreprises introduite dans le projet de loi de finances 2014 (PLF). Le gouvernement prévoyait tout d’abord de taxer l’EBE. Finalement sous la pression des organisations patronales, il s’est résolu à ne taxer que l’ENE pour ne pas dissuader les entreprises d’investir en France.

Excédent net d'exploitation : intérêt

C’est un indicateur économique de premier plan, car il permet d’évaluer la rentabilité produite par l'activité commerciale et industrielle d’une entreprise durant une période donnée à partir de son activité socle… L’ENE est l'un des indicateurs favoris des analystes financiers.

Généralement on estime que :

  • l’excédent brut d’exploitation fournit l’état de la capacité financière d’une entreprise ;
  • l’excédent net d’exploitation fournit la photographie des effets de sa politique d’investissement.

Ces pros peuvent vous aider